Auteur Sujet: Quand un accueil se termine, une place se libère....  (Lu 13152 fois)

Hors ligne dragibus

  • Habitué
  • **
  • Messages: 75
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #20 le: 02 Mai 2013 à 10:03:45 »
nous sommes près à reprendre un bébé même un né sous X (le départ en plus est certainement vécu autrement et c'est une expérience qui nous a toujours tenté). maintenant, compte tenu de la problématique de S. troubles du comportement et important retard intellectuel, il est préférable d'accueillir un enfant avec au moins 4 ans de moins que lui (rivalité) et il en a 11. un enfant scolarisé en maternelle ou début primaire me ravirait aussi car j'aurais un peu plus de temps libre car je pense que ce dont j'ai peur, c'est du vide autour de moi et dans la maison après avoir passé 24 sur 24 à m'occuper d'un petit ange !!

Hors ligne nounoudenfer88

  • Mon vrai nom , c'est Mme Thenardier
  • Eclaireurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 4617
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #21 le: 02 Mai 2013 à 10:10:11 »
AIE aie Dragibus, t'as pensé au fait que le remplaçant risque d'être plutôt un petit démon ? Heureusement que tu as de l'experience derrière toi parce que tu risquerais de comparer et d'être déçue , donc de ne pas investir correctement ce nouvel enfant . C'est peut-être cela que craint ta psy , non ? Si c'est ça, rassure la .
Il y a des jours où l'absence d'ogres se fait cruellement sentir . (Coluche)

Hors ligne pixie76

  • Veteran
  • *****
  • Messages: 765
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #22 le: 02 Mai 2013 à 10:24:46 »
 :gratgrat: Oui finalement tu ne sais pas précisément mais tu sais que ça sera moins de 8 ans en gros... C'est ça ?
C'est vrai que si ta chambre est jolie c'est dommage de tout changer... D'autant que tu as besoin de te laisser un peu de temps pour savoir ce que tu veux modifier ou pas... Te sens tu prête ?
Ca fait à présent trois mois que petit homme est dans un autre foyer et je commence depuis quelques semaines seulement à enlever quelques éléments de la chambre pour la rendre moins personnalisée, à ajouter un lit pour l'accueil éventuel d'une fratrie, à changer les housses de couettes, les stickers de place, à refaire quelques "réparations" à la peinture (Monsieur avait tendance à détruire et à taper dans les murs, les meubles).
Les jouets (puzzles, jeux de société et éducatif, petite ferme, boite à outils) sont rangés dans le placard et plus déballés tels qu'il avait laissée la chambre à son départ.
Bref, elle est à présent une chambre pouvant aussi bien accueillir des gars comme des filles, grands et petits (un lit bébé est rangé dans le placard).
D'ailleurs elle a accueilli depuis un gars et des filles.
Cette semaine on s'est vu et il m'a demandé si sa place était prise, si le petit garçon était chez nous dans sa chambre... J'ai dit non et que sa place dans mon coeur personne ne la prendrait, mais qu'il y avait des enfants comme les deux petites filles qu'il connait qui venaient par moment dormir dans son ancienne chambre, quelques jours, pour que leur AF se repose. Il a souri et est reparti joué.
Je crois que lui aussi vérifie si je me sens prête à le "remplacer" et si par hasard il pourrait éventuellement revenir...  D'où sans doute sa demande de savoir si "le petit garçon" (comme lui) avait sa chambre !
Pas simple cette histoire de chambre...
Un peu plus loin à petits pas.

Hors ligne nounoudenfer88

  • Mon vrai nom , c'est Mme Thenardier
  • Eclaireurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 4617
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #23 le: 02 Mai 2013 à 11:19:33 »
Oui oui la chambre, le lit .....

Recemment, mon premier placé , reparti à l'age de 5 ans mais revenu dans sa petite enfance regulièrement en vacances est passé me voir en scoot ! Ben oui, il a 18 ans déjà !
Il avait fait 50 kms et il tombait des cordes , je lui ai proposé de dormir car il faisait dejà nuit et le hasard a voulu que le seul lit libre etait le même que le sien autrefois . Je lui ai fait remarqué , il a souri , gentiment touché et j'ai raconté tous ceux qui avaient dormi de dedans (d'abord  mes frères , mes fils, les enfants placés ....) . C'etait de bons vieux lits increvables avec un matelas metallique et sur lesquels, on peut sauter dessus et ça resiste ! Je crois qu'il etait très fier d'avoir dormi dans ce fameux lit .

J'ai rangé recemment ces 2 lits dans la cave parce que, vraiment , ils devenaient inconfortables , trop detendus , un grand creux au milieu . Et j'ai acheté des matelas à lattes ...quelle erreur, on fera bientot un stère de bois avec toutes celles qui sont cassées .... 
Il y a des jours où l'absence d'ogres se fait cruellement sentir . (Coluche)

Hors ligne hannival

  • Veteran
  • *****
  • Messages: 580
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #24 le: 02 Mai 2013 à 11:53:55 »
Ah oui les sommiers à lattes, quel misère :sad:  Dernièrement, j'ai démonté un des 2 lits de la chambre (en février, j'avais accueilli 2 petits garçons pour les vacances) afin de préparer la chambre pour la visite des puer:
Résultat: 1 semaine, 1 latte de cassée! il devrait penser à ça les fabricants de lit: c'est quand même sympa de pouvoir sauter sur le lit et faire des galipettes!!!

Hors ligne pixie76

  • Veteran
  • *****
  • Messages: 765
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #25 le: 30 Mai 2013 à 20:06:07 »
Petit bilan après une rencontre goûter avec petit homme tout joyeux de me voir avec mes enfants mais très frustré que ça ne dure pas plus longtemps et surtout... Qu'il ne reparte pas chez nous avec ses valises d'après ce qu 'il a dit clairement aux éducs et son AF, ainsi que sa peine de nous voir partir en voiture sans lui...
Du coup : grosse remise en question sur ce qu'il a pu comprendre de son départ, de comment il se sent et investi sa nouvelle FA, est-il bon qu'on se revoit, gros méli-mélo de sentiments (tristesse, inquiétude...).
Un départ finalement ça ne se fait pas sur quelques jours, je crois qu'il faudra des mois voir des années pour que ça soit clair pour tout le monde !
En tous cas je suis bien désolée pour sa nouvelle AF  :embarrassed: , parce que ça fait mal à entendre, et qu'elle y met pourtant beaucoup d'énergie et d'investissement pour lui faire une place...
Et oui... Rien n'est simple ! Il faut vraiment bien réfléchir avant de demander une fin d'accueil, car pour beaucoup de mes collègues et pour moi : ça nous hante longtemps et le questionnement sur "avons nous eu raison ou pas " ne nous quitte pas dès qu'on voit que l'enfant rame pour s'en sortir.  :undecided:
Petit homme a demandé discrètement à ma fille si sa chambre était occupée... Et c'est non, nous non plus n'y arrivons pas sauf pour du relai ou des urgences pour le moment...
Un peu plus loin à petits pas.

Hors ligne Bibi 22

  • Eclaireurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 4888
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #26 le: 31 Mai 2013 à 09:11:29 »
Oui Pixie je partage tes sentiments, on ne tourne pas la page si facilement, du moins pas toujours.... Mais ne regrette rien, tu as été au bout de ce que tu pouvais faire pour ce petit bonhomme, continuer n'aurait rien donné de bon. Souviens-toi (parce qu'on oublie) tes difficultés dernières, ta souffrance celles de tes enfants, de la petite sœur.
C'est sur que vous revoir a remué plein de choses en lui, sans doute aura t'il besoin que les choses lui soient réexpliquées clairement surtout sur la non possibilité d'un retour. Il faut vraiment qu'il sache que ca ne se fera pas pour pouvoir investir autre chose. Ce n'est pas simple et je sens bien une part de regret et de culpabilité, mais tu lui as donné sa chance en le laissant partir, la situation chez toi n'aurait fait qu'empirer et vous auriez fini par le rejeter. Tu as été suffisamment professionnelle pour le comprendre, maintenant nous ne sommes pas QUE des professionnelles.......
Pour petit homme il faudra laisser du temps, cette visite était peut-être prématurée ??????
Là où il y a une volonté il y a un chemin....

Hors ligne pixie76

  • Veteran
  • *****
  • Messages: 765
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #27 le: 31 Mai 2013 à 11:55:05 »
Oui peut-être prématurée mais comment savoir combien de temps il faut laisser passer ou pas...
On improvise car ce n'est pas fréquent tout de même des situations comme celle là.
Ma plus jeune pleurait ce matin en me disant qu'elle était triste qu'il ai du chagrin et qu'elle voulait qu'il revienne. Du coup j'ai rappelé pour elle aussi le pourquoi de son départ et le caractère définitif de celui-ci...
Mes trois enfants semblent avoir "oublié" le cauchemard que c'était et seule reste l'attachement, le manque à présent.
Un peu plus loin à petits pas.

Hors ligne Bibi 22

  • Eclaireurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 4888
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #28 le: 31 Mai 2013 à 12:33:04 »
Oui Pixie c'est souvent cela on oublie le mauvais on garde le bon......

Oui difficile de déterminer le bon moment......

Peut-être un nouvel engagement dans un accueil vous permettrait de vous mobiliser et de tourner la page ?
Là où il y a une volonté il y a un chemin....

Hors ligne Clarinette

  • Animateurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 8346
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #29 le: 31 Mai 2013 à 13:29:24 »
Pixie, ton témoignage est vraiment intéressant , il met en avant la complexité d'un départ même si les raisons de ce départ ont été bien réelles et nécessitaient l'arrêt de l'accueil...malgré tout ce travail d'accompagnement au départ, il reste des incompréhensions, une sorte de malaise et de culpabilité ? de manque sûrement , ça je l'ai bien ressenti dans ce que tu exprimes.

Merci, cela fait réfléchir ...des personnes qui comme moi , n'ont pas connu encore de départ dans ce métier si particulier.

Hors ligne maude

  • Accro
  • ***
  • Messages: 149
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #30 le: 31 Mai 2013 à 14:00:38 »
Et oui c est pas toujours facile de tourner la page! Nous aussi avons mis fin à un accueil de plus 13 ans il y a un 15 mois,même si en effet on ne pouvait pas faire autrement au risque de voir l équilibre de notre famille volée en éclat, cela reste un sujet sensible avec encore beaucoup de questions sans réponses. Il y a encore des jours ou cette maudite boule aux ventre refait surface avec le sentiment d une histoire inachevée!
Non en effet les séparations ne sont pas facile et personne ne peut savoir d avance ça façon de gérer l absence. De plus dans la famille que nous formons tout le monde n avace pas forcément au même rythme.

Hors ligne fossette

  • Plume d'Argent
  • *
  • Messages: 2032
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #31 le: 31 Mai 2013 à 14:42:57 »
Pixie,
Mon mari et moi, nous avons revu le "petit" que nous avions accueilli pendant un an (accueil compliqué, enfant abandonique, encoprésique...) Nous l'avons revu, à sa demande, un an après son départ, cette visite m'a fait du bien et a confirmé que nous avions pris la bonne décision. Une demande de départ ça n'est jamais facile mais c'est un choix ni bon ni mauvais.  :smiley:
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. Antoine de St-Exupéry

Hors ligne pixie76

  • Veteran
  • *****
  • Messages: 765
Re : Quand un accueil se termine, une place se libère....
« Réponse #32 le: 31 Mai 2013 à 18:18:52 »
Oui la boule au ventre Maud, c'est tout à fait ça, ce petit noeud douloureux et précieux pourtant.
Ce petit lien tissé bien serré qui fait un peu mal par moment, qui pince, qui est plus léger à d'autres mais qui reste là quoi qu'il arrive.
Je suis vraiment contente de savoir que ça peut passer Fossette, ou du moins être moins sensible.
Parfois je me demande si c'est "pour de vrai" qu'à un moment donné son prénom ne me fera plus monter les larmes aux yeux mais sourire...  :gratgrat:
Tu sais Clarinette je te souhaite de tout coeur de ne pas avoir à la vivre cette expérience. Sincèrement.
Bibi : je commence un travail dans l'urgence demain... Je suis très heureuse et impatiente, c'est un service très chouette, dynamique, mais pour le moment ce n'est pas possible d'accueillir un enfant en permanent. Nous ne sommes pas prêts du tout. La place n'est pas encore libre.  :wink:
Un peu plus loin à petits pas.