Auteur Sujet: impact  (Lu 8656 fois)

Hors ligne CROUILLE

  • Nous n' héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l' empruntons à nos enfants...
  • Senior
  • ****
  • Messages: 338
  • Le bonheur est un voyage, pas une destination...
impact
« le: 20 Mai 2013 à 20:50:05 »

[... Message initial supprimé ...]

Coucou,
J' expliquais qu' un accueil pouvait vraiment chambouler notre vie personnelle....Cela fait parfois remonter les non dits, les désaccords  sous-jacents au sein du couple et l' incompréhension est de mise et à force d' avoir la tête dans le guidon on ne voit plus très claire....

Je vous remercie toutes de m' avoir gentillement répondu, même si j' ai enleveé par pudeur mon post.

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
« Modifié: 23 Mai 2013 à 10:43:09 par L.Rosset »

Hors ligne hannival

  • Veteran
  • *****
  • Messages: 580
Re : impact
« Réponse #1 le: 20 Mai 2013 à 21:04:58 »
Dur, dure Crouille,
Je ne sais pas trop quoi te répondre à vrai dire  :sad:
Je ne saisis pas bien en quoi cet accueil qui se passe bien empiète sur ton couple. C'est vrai que c'est ton travail, mais étant donné que tu l'exerces au sein de ton foyer, j'imagine que ton mari a son mot à dire.
J'ai l'impression que ce n'est pas le métier qui est en cause...
En tout cas, ne te sens pas gênée de tout déballer ici. Personne ne te jugera, c'est un forum d'entraide.

Hors ligne nounoudenfer88

  • Mon vrai nom , c'est Mme Thenardier
  • Eclaireurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 4617
Re : impact
« Réponse #2 le: 20 Mai 2013 à 21:08:22 »
Oh Crouille, tu as raison d'en parler , c'est un sujet à aborder .

La semaine dernière , chez moi, ça a été grosse prise de tête avec mon chéri .

Nos maris s'épuisent et en ont souvent marre . Ils se sentent parfois exclus , l'impression de passer après les enfants  .
Moi et mon chéri , on a eu une bonne explication et chacun a promis de faire des efforts , laissons une place à nos maris , même si on n'est pas d'accord , c'est une richesse la différence . Tant pis, si ils râlent plus que nous ou pas assez , on vit ensemble et faut se tolerer . Le plus dur pour moi, c'est d'accepter que je ne régis pas tout .... mais je l'aime très fort alors je fais tout pour le protèger .

C'est NOTRE travail, oui mais il a sa place et je te comprends Crouille, j'ai quitté un premier mari qui n'avait plus la sienne depuis longtemps mais comme il s'en fichait ......

Pis c'est normal d'en avoir marre de temps en temps !!! Et un bon coup de sang en ecrivant ici, je suis sûre que ça fait du bien !!!
Il y a des jours où l'absence d'ogres se fait cruellement sentir . (Coluche)

Hors ligne maude

  • Accro
  • ***
  • Messages: 149
Re : impact
« Réponse #3 le: 20 Mai 2013 à 21:12:56 »
Après chaque nouvel accueil il y a une réorganisation des places de chacun, il faut un temps d adaptation pour tout le monde y compris pour notre conjoint, pour lui je pense que ce n est pas si facile de trouver la juste place, en effet ce n est pas lui qui est recruté mais il a rôle très important dans l accueil familial.

Hors ligne AFépanouie

  • Plume de Bronze
  • ***
  • Messages: 1671
Re : impact
« Réponse #4 le: 20 Mai 2013 à 21:43:02 »
Crouille, une petite question : ces désaccords qui sont je suppose au niveau éducatif, n ont pas eu lieu pour vos propres enfants ?

Pas evident si vs n êtes pas sur la même longueur d onde...
Je pense qu une bonne discution entre vous est de mise.

Hors ligne cool

  • Plume de Bronze
  • *
  • Messages: 1247
Re : impact
« Réponse #5 le: 20 Mai 2013 à 22:55:58 »
Je ne suis pas sur de ce que crouille a parler, vu les réponses je pense avoir deviné. Moi j'ai eu 3 enfants, mon mari est moi n'avons eu aucune divergence pour l'éducation de nos enfants, jamais de prise de tête toujours sur la même longueur d'onde.
J'ai accueilli X pendant 2 ans et là, la cata. J'ai trouvé sa façon d'être très dur avec X, j'avais toujours peur de se qu'il allait lui dire. La jeune est aujourd'hui parti. Ce que je pense aujourd'hui c que la jeune est venu avec sa problématique (a c dire son père est un monstre ). Elle n'a jamais tenu une conversation avec mon H, elle répondait oui non. Elle le manipulait, en faisait se qu'elle voulait. Elle savait exactement quoi faire pour rendre mon mari dingue. Le seule reproche que je pourrais faire a mon mari c de ne pas avoir gardé du recul, d'avoir été trop touché par c provoc.

Hors ligne Bibi 22

  • Eclaireurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 4888
Re : impact
« Réponse #6 le: 21 Mai 2013 à 09:53:54 »
Rien n'est simple dans notre métier, rien n'est tabou, tu peux t'autoriser à dire ce qui te cause problème sans crainte.
« Modifié: 23 Mai 2013 à 10:39:37 par L.Rosset »
Là où il y a une volonté il y a un chemin....

Hors ligne maude

  • Accro
  • ***
  • Messages: 149
Re : impact
« Réponse #7 le: 21 Mai 2013 à 09:54:53 »
Le problème vient peut être que tu te sens un peu isoleée, un manque de reconnaissance de ton travail, ce n est pas facile de travailler chez soi et nous exerçons une profession qui est encore mal perçueà l extérieur. Nous donnons beaucoup de nous même, à notre famille, à nos accueils il faut faire aussi attention à nous. Travaillais tu à l extérieur avant? Ce n est pas évident de se retrouver chez soi!!!

Hors ligne Clarinette

  • Animateurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 8346
Re : impact
« Réponse #8 le: 21 Mai 2013 à 17:31:20 »
Bonsoir les filles

Ici, nous restons a l'écoute d'un membre qui a besoin d'aide , seulement pour l'aider, il faut le comprendre et pour comprendre il faut au moins le début du post et le contenu du problème.

Nous sommes avec toi si tu as besoin , ne reste pas seule.
« Modifié: 23 Mai 2013 à 10:42:24 par L.Rosset »

Hors ligne Clarinette

  • Animateurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 8346
Re : impact
« Réponse #9 le: 21 Mai 2013 à 21:03:36 »
Ok crouille

Du coup, j'en ai mis un bout en début de post comme cela, c'est plus compréhensible pour le lecteur
Je te remercie d'avoir répondu

J'avais vraiment envie de conserver ces écrits car ils sont riches en expérience et vrai en sensation et vécu

Et quel sujet tu as soulevé !
Un des plus important de notre métier sans doute avec un titre très juste et éloquent !!!IMPACT

Oui, notre famille ou notre couple peut être mis à rude épreuve, oui cela bouscule nos codes et modes de fonctionnement...nos conjoints ne nous reconnaissent plus....et nous , nous sommes dans l'incompréhension...vis a vis de leurs comportements aussi... :gratgrat:

Parfois il s'agit juste du temps de prendre ses marques, parfois c'est juste un passage a vide, parfois, c'est plus grave, plus profond....

Tu parles de pudeur...je comprends...mais qui n'a pas douté un jour de ses choix de vie, de son métier, de son couple???? Qui?

Personne ici ne te jugera, tu travailles comme tu peux avec ce nouveau métier et tout les soucis qui peuvent en découler...ce n'est pas rien.

Si tu as besoin, je te le redis, nous sommes là...nous faisons toute le même métier, nous sommes toutes dans le même bain...parfois il est chaud bouillant, parfois tiède mais souvent délicieux....



Hors ligne cool

  • Plume de Bronze
  • *
  • Messages: 1247
Re : impact
« Réponse #10 le: 21 Mai 2013 à 21:14:26 »
Tu sais Crouille dans les moments les plus difficile de ma vie j'ai toujours utilisé l'écriture ça aide beaucoup. Par 2 fois en 25 ans  :smiley:j'ai écris une lettre à mon mari. Il m'a beaucoup plus compris par une lettre que si je lui avait parlé

Hors ligne Clarinette

  • Animateurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 8346
Re : impact
« Réponse #11 le: 21 Mai 2013 à 21:16:05 »
Oui, moi aussi, j'y suis favorable et même très sensible si c'est moi qui la reçoit cette lettre...

Hors ligne Marie

  • Accro
  • ***
  • Messages: 138
Re : impact
« Réponse #12 le: 22 Mai 2013 à 01:57:52 »
Je n'ai pas lu la première mouture de Crouille et je pense qu'on doit respecter sa pudeur, peu importe que cela fasse perdre la compréhension de la discussion. La pudeur est bien plus importante.
Certains enfants placés sont de véritables éponges de nos failles et lorsqu'ils les perçoivent ils s'y engouffrent et les agrandissent, nous laissant alors très démunis. Leurs histoires chaotiques viennent aussi réveiller ce que nous avions enfoui, mettre en péril notre équilibre, celui de notre couple.
Ils sont aussi très doués pour créer des ruptures dans le couple accueillant car c'est souvent le seul fonctionnement qu'ils ont connu. Il est nécessaire de se protéger de ses attaques pour pouvoir continuer ce travail.
 Dans le jargon professionnel on parle de transfert et de contre-transfert. C'est un peu comme si les enfants nous habillaient d'un vêtement dans lequel on ne se reconnaît pas qui nous est soit trop petit soit trop grand et surtout que nous n'avons pas choisi. On finit par ne plus se reconnaître.
L'expérience m'a appris que la seule manière de sortir sans trop de blessures d'une histoire d'accueil est d'avoir un lieu pour parler de ce que cela nous fait vivre, soit individuellement, soit en couple.
Merci Crouille de nous avoir fait confiance.

Hors ligne Clarinette

  • Animateurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 8346
Re : impact
« Réponse #13 le: 22 Mai 2013 à 06:33:38 »
Oui Marie la pudeur est importante et doit pouvoir être respectée .
Mais n'oublions pas que nous sommes sur un forum professionnel qui est un lieu d'échanges et de partages
Cela doit se faire dans les deux sens
On ne peut pas laisser que des réponses sur un post et pas le contenu du problème initial.

C'est aussi respecter le forum et ses membres , ces personnes qui prennent de leur temps pour réfléchir et essayer d'apporter un début de réponse a une collègue en questionnement.
C'est l'entraide et la solidarité que nous essayons d'entretenir ici.

coquelicot

  • Invité
Re : impact
« Réponse #14 le: 22 Mai 2013 à 07:47:35 »
Et moi je reviens sur ce que t'ont conseillé les collègues Crouille.
Je crois aussi au pouvoir des mots qu'ils soient posés sur le papier ou exprimés en face à face.
Les mises au point me semblent normales et saines de temps en temps dans un couple et il convient de trouver aussi avec l'autre le bon moment, pas entre deux portes, presque prendre un rv et le temps de se parler posément seul à seul.
« Modifié: 22 Mai 2013 à 07:53:46 par coquelicot »

Hors ligne Lilyrose

  • Plume de Bronze
  • *
  • Messages: 1107
Re : impact
« Réponse #15 le: 22 Mai 2013 à 10:58:45 »
Moi non plus, je n'ai pas pu lire le début du post, mais cela rassemblait à un petit appel au secours, écrit dans le feu de l'émotion et regretté après coup... mais apparemment, ce forum est assez tolérant pour qu'on puisse y déposer sans peur et sans fard ses émotions brutes qu'en tant que professionnels, on doit sans cesse brider, étouffer... Et au vu de ce que j'ai lu, Crouille, il y a ici des personnes expérimentées et compréhensives, qui pourront te donner conseils avisés et réconfort précieux et qui t'épargneraient peut-être de fastidieuses séances psy  :grin:

C'est vrai qu'accueillir un enfant, c'est comme plonger tous ensemble (mari, enfants, accueillis, parfois amis, famille élargie) dans une marmite  bouillonnante d'émotions et de ressentis dont la potion peut prendre une texture, une couleur particulières, mijoter tranquillement ou se mettre à déborder (oups, on a oublié de baisser le feu !)  :azn: Pas facile d'arriver à doser... :rolleyes:

Je pense qu'il faut d'abord être un couple solide pour se lancer dans ce métier d'équilibriste, car c'est vrai aussi que, comme le dit Marie, les enfants (aussi bien les nôtres que les accueillis, d'ailleurs) ont instinctivement tendance à s'engouffrer dans la moindre de nos failles  :evil:

Concrètement, Crouille, ne peux-tu pas mettre en relais tes accueillis, confier tes enfants à la famille, pour passer un week-end à 2 chez toi (ou à Venise  :wink:) pour vous retrouver un peu, souffler, prendre le temps de discuter à froid, sans le feu de la colère et du ressentiment qui sont bien mauvais conseillers, on le sait...

Rien de tel qu'un petit retour aux sources de la cellule binaire pour se rappeler pourquoi on est ensemble, pourquoi on trime, pourquoi on vit cette vie, et parfois (pas toujours mais parfois), ça ressert les liens qui s'effilochent au fil du temps :kissgui:

Bon courage, en tout cas, petite Crouille, j'espère que tu arriveras à garder le moral  :kiss2:
Seul celui qui est heureux peut répandre le bonheur autour de lui - Paulo Coelho

Hors ligne Clarinette

  • Animateurs
  • Parchemin des anciens
  • *
  • Messages: 8346
Re : impact
« Réponse #16 le: 22 Mai 2013 à 13:02:50 »
Ton post est très bien , plein de sens, et reflète absolument le côté professionnel de notre métier dans ses impacts sur nos familles, sur nos vies.

Il a un début et une fin, donc tout va bien  :azn:

C'est juste sur cela que nous avons été interpellés
 
Bonne continuation a toi aussi et à bientôt  :azn: